23 aoû 2022 21:38

2ème Sommet de la Plateforme Crimée : La Belgique reconfirme son soutien à l’Ukraine

Le Premier ministre Alexander De Croo a participé par vidéo au deuxième Sommet de la Crimea Platform, à l’initiative du le Président Volodymyr Zelensky. Objectif : coordonner la réponse diplomatique internationale face à l’annexion illégale de la Crimée par la Russie.

Le Premier ministre Alexander De Croo a clairement indiqué lors de son intervention que la Crimée est une partie inaliénable de l'Ukraine. « L'annexion de la Crimée par la Russie était illégale en 2014 et le reste 8 ans plus tard. »

Chaque jour les voix dissidentes au régime de Moscou sont persécutées en Crimée et les droits humains fondamentaux de la communauté Tatar qui y habite sont bafoués.

« C’est inacceptable et cela va à l’encontre de toutes les lois internationales », a tenu à rappeler à Alexander De Croo, ajoutant à l’égard des Russes que « toute personne et tout pays qui viole les droits internationaux et les droits humains sera tenu responsable des conséquences de ses actes. »

Soutien explicite

À la veille de la fête nationale ukrainienne, le Premier ministre en a profité pour réaffirmer solennellement le soutien de la Belgique à l’Ukraine, son peuple et ses dirigeants.

« Nous tous, ici présents, avons condamné sans équivoque et avec force l’invasion russe non provoquée, injustifiée et illégale de l’Ukraine.  L'Union européenne n'a jamais été aussi unie, et la solidarité au sein de l'UE a rarement été aussi forte qu'aujourd'hui. Nous sommes à vos côtés. Et nous le resterons même si nous nous préparons à un conflit qui se prolonge et même si l’agression de la Russie envers l’Ukraine se transforme en une guerre d’usure », s’est exprimé Alexander De Croo.

Contexte

C’est la deuxième fois que la Crimea Platform se réunit au niveau des chefs d’États et de Gouvernements autour des autorités ukrainiennes. La réunion de ce mardi s’est déroulée dans un contexte complètement différent d’il y a un an.

Au total, 55 pays ont participé aujourd’hui au Sommet de la Crimea Platform à l’invitation du Président Volodymyr Zelensky et de l’Ukraine.

Envahie par la Russie dès 2014, la Crimée est devenu un des enjeux majeurs de la guerre qui confronte la Russie à l’Ukraine depuis l’invasion de l’Ukraine par les troupes russes le 24 février 2022. 

Lire l'intégralité du discours du Premier ministre (PDF)