COVID-19 :

Suivez en direct les conférences de presse relatives à l’évolution du coronavirus en Belgique sur la page news.belgium.be/corona.
Elles sont également interprétées en langue des signes. Vous y retrouverez en outre les conférences de presse des jours précédents.

15 avr 2020 17:42

Coronavirus : l’AFMPS continue de fournir les médicaments indispensables pour les soins intensifs et informe les hôpitaux au jour le jour

L’AFMPS répond aux craintes des professionnels de la santé. Pour faire face aux difficultés d’approvisionnement de médicaments, les experts de l’AFMPS sont en contact permanent avec les pharmacies des hôpitaux et travaillent sans relâche pour trouver des solutions. Il n’y a actuellement pas de pénurie de médicaments qui empêche le traitement de patients COVID-19 en Belgique.

Les stocks de certains médicaments utilisés en soins intensifs sont sous tension en cette pandémie de COVID-19. C’est pourquoi, depuis le début de cette crise, les experts de l’AFMPS travaillent 7 jours sur 7, jour et nuit, pour trouver des solutions et soutenir les hôpitaux, afin que tous les patients puissent être soignés. Un défi que notre agence a pu relever jusqu’ici car tous les patients hospitalisés en Belgique ont pu être traités. Les stocks actuellement disponibles sont suffisants pour les semaines à venir. L’AFMPS prend des mesures exceptionnelles pour faire face à cette crise sans précédent.

Trouver et faire livrer les médicaments
Les équipes de l’AFMPS surveillent en permanence la disponibilité des médicaments en Belgique. Depuis le début de la pandémie de coronavirus, l’AFMPS contacte les firmes pharmaceutiques afin d’accélérer les livraisons et d’augmenter les capacités de production. Pour faciliter ce travail, l’AFMPS a accéléré également les démarches administratives nécessaires. Nos experts trouvent, achètent (en collaboration avec le SPF Santé publique) et importent de nouveaux stocks de médicaments pour les patients en Belgique.  

Les collaborateurs de l’AFMPS évaluent également les notifications d’exportations des firmes pharmaceutiques basées en Belgique, afin de s’y opposer si nécessaire, pour que les stocks indispensables pour les patients soignés en Belgique restent disponibles sur notre territoire.

Contact permanent entre AFMPS et hôpitaux
Pour accompagner les professionnels de la santé dans la gestion de leurs stocks de médicaments, l’AFMPS se concerte avec les pharmacies hospitalières tous les jours.

Parallèlement, les experts de l’AFMPS communiquent plusieurs fois par semaine aux pharmacies hospitalières quels stocks et quels types de médicaments leur seront livrés dans les jours suivants, de quel pays proviennent ces stocks et comment les utiliser (notice traduite, équivalent à quel médicament, précautions, points d’attention …). Une grande partie de ces stocks sont des stocks stratégiques achetés par l’État, mis à disposition gratuitement.

Nos experts informent également de manière régulière les pharmaciens hospitaliers concernant les nouvelles dérogations octroyées chaque semaine permettant aux firmes pharmaceutiques d’importer directement des lots de médicaments de l’étranger.

Garantir une répartition équitable des médicaments
L’AFMPS supervise la distribution des stocks de médicaments essentiels pour le COVID-19. La livraison est assurée par les livreurs habituels, et s’ajoute aux stocks habituels commandés directement par les hôpitaux.

Les hôpitaux reçoivent des stocks limités dans les meilleurs délais possibles (plusieurs fois par semaine), selon les quantités disponibles afin que les médicaments se trouvent là où ils sont réellement nécessaires. L’objectif de l’AFMPS est d’éviter que certains hôpitaux surstockent des médicaments et que d’autres fassent face à une pénurie.

La répartition des stocks stratégiques est toujours basée sur le nombre de lits de soins intensifs (ICU) pour le traitement des patients COVID-19.

En cas de manque critique, un système de dépannage est disponible 7 jours sur 7 à l’AFMPS pour aider les hôpitaux entre deux livraisons. Les demandes de dépannages sont solutionnées dans les heures suivant la demande. L’AFMPS a noté une diminution des demandes urgentes. Par exemple, le week-end de Pâques n’a fait l’objet que de très peu d’appels à ce système de dépannage. Cela démontre que le système mis en place fonctionne et répond aux besoins du terrain.

Solutions exceptionnelles pour garantir la continuité des soins
Les médicaments fournis aux hôpitaux pour éviter la pénurie ne sont peut-être pas les produits habituels, ni même les concentrations ou les molécules usuelles, mais la continuité des soins est garantie. Les médicaments fournis respectent les mêmes exigences de qualité, de sécurité et d’efficacité que les produits habituels.

La possibilité d’utiliser des médicaments à usage vétérinaire compatibles pour les humains, est étudiée. Des stocks de Proposure, un sédatif contenant du propofol et commercialisé pour un usage vétérinaire, ont déjà été livrés aux hôpitaux. La composition de ce médicament a été évaluée par nos experts et la qualité est identique à celle du propofol commercialisé en Belgique pour un usage humain.

Contrôler la distribution des stocks non critiques
L’AFMPS établit des quotas pour une série de médicaments encore disponibles de façon « normale », pour éviter les commandes excessives ou le surstockage et éviter ainsi que les stocks de ces médicaments se retrouvent également sous tension. Ces quotas sont évalués et revus chaque semaine.