23 juil 2010 13:26

Diplomatie préventive

Financement des initiatives de la diplomatie préventive

Financement des initiatives de la diplomatie préventive

Sur proposition du Ministre des Affaires étrangères Steven Vanackere, le Conseil des Ministres a marqué son accord pour financer sur le budget 2010 du SPF Affaires étrangères les initiatives suivantes en matière de diplomatie préventive:

  1. Construction d'une société démocratique, soutien aux processus participatifs - Independent Media Centre Kurdistan - Kirkuk Now, independent news site - Irak

    Le projet vise la création d'un site web destiné à présenter une information neutre dans la région de Kirkuk afin de diminuer les tensions ethniques.
    Le site sera géré depuis un bureau situé à l'extérieur de la ville.
    Des reporters issus des trois communautés (kurde, arabe et turkmène) fourniront les articles qui seront traduits dans les trois langues.  
  2. Respect et conscientisation aux droits de l'homme - SHATIL: The New Israel Fund Initiative for Social Change - MIXED CITIES: Towards Shared Society in Israel - Israël 

    Shatil initie et soutient des projets visant à réduire et, à plus long terme, éliminer les disparités sociales et les inégalités au sein de la société israélienne. Depuis 2003, Shatil a entrepris d'évaluer et de répertorier les besoins de la population arabe, principalement en matière de logement, dans plusieurs quartiers négligés par les services municipaux et de former et d'appuyer les résidents, afin qu'ils soient à même de promouvoir leurs droits et de défendre leurs intérêts. 
  3. Médiation dans les conflits imminents et en cours - processus de dialogue de paix et de réconciliation nationale - gestion de crise - Actions in the Mediterranean - Europe, the United States and the Arab League: Time for Coordination on the Resolution of the Israeli-Palestinian Conflict - Israël et Territoires Palestiniens Occupés

    Le projet vise le financement d'une conférence destinée à soutenir la mise en place d'un réseau ayant pour objet de mettre en relation des acteurs clés dans la résolution du conflit israélo-palestinien et d'analyser les initiatives déjà prises pour résoudre ce conflit. Il vise aussi à renforcer la coopération US/EU sur cette problématique et à suggérer des moyens alternatifs afin d'atteindre une solution politique dans un futur proche.