03 mar 2011 15:43

Diplomatie préventive

Financement d'initiatives et d'interventions en matière de diplomatie préventive

Financement d'initiatives et d'interventions en matière de diplomatie préventive

Sur proposition de M. Steven Vanackere, ministre des Affaires étrangères, le Conseil des ministres a approuvé le financement, sur le budget du SPF Affaires étrangères, des initiatives suivantes en matière de diplomatie préventive :

I. Promotion des droits de l'enfant - Création et développement d'un
environnement protecteur des droits des enfants défavorisés au Mali - BICE (Bureau international catholique de l'enfance) - Mali

L'objectif de ce projet tend à améliorer le statut et les perspectives d'avenir des enfants victimes d'abus, de violence, d'exclusion et d'exploitation sexuelle grâce aux changements durables acquis au niveau de la protection, la promotion et la défense de leurs droits fondamentaux. 


II. Non prolifération des petites armes - Supporting civil society in francophone Africa on armed violence reduction - Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité (GRIP) & International Action Network on Small Arms (IANSA) - Afrique subsaharienne francophone 

Dans le contexte de la promotion d'un traité international contre le trafic des armes, la lutte contre le trafic illégal et la distribution non-contrôlée des petits armes constitue une partie essentielle de la politique étrangère belge.
Ce projet vise à y contribuer par le renforcement et le soutien de la société civile de l'Afrique subsaharienne francophone sur le plan de la lutte contre la distribution non contrôlée des petites armes et armes légères. Le but final étant la sensibilisation de la population et le lobbying auprès des gouvernements.


III. Construction d'une société démocratique, soutien aux processus participatifs - Appui aux élections présidentielles au Bénin - European Parliamentarians with Africa (AWEPA)

Il s'agit d'une mission organisée par l'AWEPA qui consiste en :

  • une mission préparatoire composée d'un parlementaire belge et d'un membre du staff d'AWEPA ;
  • une mission d'observation du premier tour des élections présidentielles composée de 12 parlementaires européens et de 8 parlementaires d'Afrique centrale qui collaboreront avec 3 députés et 3 senateurs belges ;
  • une mission d'observation du second tour des élections présidentielles composée de 6 parlementaires européens et d'un Député et d'un sénateur belges.