COVID-19 :

Suivez en direct les conférences de presse relatives à l’évolution du coronavirus en Belgique sur la page news.belgium.be/corona.
Elles sont également interprétées en langue des signes. Vous y retrouverez en outre les conférences de presse des jours précédents.

24 juin 2021 14:14

L’année 2020 sous le signe du coronavirus à l’ONSS

Le rapport annuel 2020 de l'ONSS est disponible en ligne, pour tout savoir sur les chiffres et les activités de l’Office national de sécurité sociale l’année passée.

Obligation de fermeture dans certains secteurs

En raison de la pandémie, l’année 2020 restera gravée dans les mémoires à l’ONSS. Les chiffres l’illustrent clairement : certains indicateurs clés ont été sur le déclin. Ainsi, pour la première fois depuis belle lurette, le nombre de Dimona - une mesure d’enregistrement des mouvements sur le marché du travail - a diminué (- 19 %) en raison de l’obligation de fermeture dans certains secteurs. Le secteur du travail intérimaire et les contrats temporaires (flexi-jobs, étudiants, travailleurs occasionnels) ont été les plus touchés. Les détachements étrangers étaient également concernés puisque nous avons enregistré une baisse de 8 % des déclarations Limosa. 

La réduction des activités a également eu un impact sur la perception des cotisations. En mars 2020, la masse salariale du secteur privé devait connaître une hausse de 2,8 % par rapport à 2019. En mars 2021, celle-ci avait baissé de 4,2 % relativement à 2019.

Nous constatons une hausse considérable des besoins (+ 8,4 milliards, soit + 11 %) au niveau du financement du système (Gestion globale et hors Gestion globale).  Les dépenses de l’ONEm ont explosé (+ 4,4 milliards, soit + 69 %) en raison du chômage temporaire pendant les confinements. Comme nous pouvions nous y attendre, les besoins de l’INAMI se sont amplifiés (+ 2,2 milliards, soit + 7 %) pendant la crise sanitaire.

Projets liés au coronavirus

Parmi nos projets, nombreux sont ceux qui se sont inscrits dans le cadre du coronavirus. En un temps record, l’ONSS a développé des applications permettant aux employeurs de vérifier s’ils avaient droit à un report de paiement ou à des primes de compensation.

L’ONSS a également joué un rôle au niveau du dépistage de contacts et de l’analyse des foyers de contamination. Depuis septembre 2020, l’Office reçoit chaque jour une liste reprenant l’identité des personnes contaminées et la date de leur test positif. Ces informations sont complétées par les données d’occupation de l’ONSS, avant d’être mises à la disposition des services de santé régionaux. C’est non seulement tout bénéfice pour le dépistage des contacts, mais cela permet en outre de détecter plus rapidement les foyers de contamination au sein des entreprises. Ces données sont en outre très importantes pour le suivi des contaminations et des secteurs économiques, ainsi que pour la recherche scientifique.

L’Inspection de l’ONSS a également été mise à contribution. Elle a été mobilisée afin de contrôler le respect des mesures sanitaires sur le lieu de travail et de l’obligation du télétravail.  Les inspecteurs se basent sur les informations contenues dans le Passenger Locator Form pour vérifier si des travailleurs de retour d’une zone rouge respectent la quarantaine obligatoire.

Pour en savoir plus

Rapport annuel de l'ONSS 2020: www.onssrapportannuel.be