18 juil 2020 09:27

Ouverture d’une ligne de crédit par la Banque nationale de Belgique au profit du FMI via un prêt bilatéral

Sur proposition du ministre des Finances Alexander De Croo, le Conseil des ministres marque son accord sur l’ouverture d’une ligne de crédit par la Banque nationale de Belgique au profit du Fonds monétaire international, via un prêt bilatéral.

Le prêt bilatéral a pour objet de renforcer temporairement les moyens du Fonds monétaire international (FMI) afin que le Fonds puisse continuer à jouer pleinement son rôle dans la lutte contre la crise. Vu l’échéance des accords de prêts bilatéraux conclus en 2016 et tenant compte de la crise du Covid-19, le FMI a invité plusieurs États membres, dont la Belgique, à conclure un nouvel accord de prêt bilatéral. En Belgique, les contributions aux prêts bilatéraux du FMI doivent être mises à disposition sous la forme d’une ligne de crédit accordée par la Banque nationale de Belgique (BNB) avec octroi de la garantie de l’État.

Le Conseil des ministres donne dès lors son accord sur la ligne de crédit que la BNB souhaite accorder au FMI afin de conclure un prêt bilatéral d’un montant maximal de 9,99 milliards d’euros. Ce prêt bilatéral sera automatiquement réduit à un montant de 4,304 milliards d’euros si la part belge dans les nouveaux accords d’emprunt (NAE) est doublée en vertu de la réforme des NAE. L’accord du Conseil des ministres vaut comme garantie d’État couvrant la ligne de crédit concernée.