COVID-19 :

Suivez en direct les conférences de presse relatives à l’évolution du coronavirus en Belgique sur la page news.belgium.be/corona.
Elles sont également interprétées en langue des signes. Vous y retrouverez en outre les conférences de presse des jours précédents.

20 nov 2020 16:19

Covid-19 : plan d’action fédéral de lutte contre les violences de genre et intrafamiliales

Sur proposition de la secrétaire d'État à l'Égalité des genres, à l’Égalité des chances et à la Diversité Sarah Schlitz, le Conseil des ministres a approuvé le plan d'action fédéral de lutte contre les violences de genre et intrafamiliales, à la suite de la deuxième vague Covid-19.

Le gouvernement fédéral est conscient que certaines mesures de lutte contre la pandémie telles que le confinement et le couvre-feu entraînent un risque d’aggravation des violences de genre, notamment au sein des foyers. Une augmentation importante de ces violences ayant été observée lors du premier confinement, il est nécessaire de prendre des mesures et de dégager des moyens pour lutter contre celles-ci. 

C'est pourquoi un plan d'action fédéral a été élaboré pour s'attaquer à tous les aspects et à toutes les formes de violence domestique. Ce plan est le fruit d'une coopération entre le gouvernement fédéral, les entités fédérées et les associations de terrain et sera coordonné par la secrétaire d'État Sarah Schlitz. L'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes est responsable de la mise en œuvre des mesures du volet « égalité des chances ».

Le plan repose sur les ressources suivantes pour 2020 :

  • une étude sur les violences intrafamiliales survenues en période de crise sanitaire
  • un renforcement et un prolongement de la ligne de chat www.violencessexuelles.be
  • la création d’un chat pour les auteurs de violences sexuelles
  • une communication publique large au niveau national afin de sensibiliser la population  
  • des directives pour une attitude proactive de la police et de la justice, pour qui la lutte contre ce problème et le suivi des victimes sera une priorité