COVID-19 :

Suivez en direct les conférences de presse relatives à l’évolution du coronavirus en Belgique sur la page news.belgium.be/corona.
Elles sont également interprétées en langue des signes. Vous y retrouverez en outre les conférences de presse des jours précédents.

13 juil 2021 14:19

Enabel obtient un premier projet climatique commandé par le Fonds vert pour le climat

Mardi 13 juillet 2021 | Deux ans après son accréditation auprès du Green Climate Fund, l’Agence belge de développement Enabel est demandé, de participer à un projet multibailleurs de transformation de la Province de l’Est du Rwanda à travers la restauration des forêts et des paysages. Le projet constitue une première occasion de renforcer le partenariat entre les deux organisations.

Rwandees landschap (c) Dieter Telemans

Le Fond vert pour le climat (Green Climate Fund - GCF) et l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) ont signé une convention de financement pour le projet intitulé « Transforming Eastern Province through adaptation » (TREPA).

Le projet TREPA vise à restaurer plus de 60.000 ha de paysages dégradés par la sécheresse pour en faire des écosystèmes climato-résilients grâce à la reforestation, à l’agroforesterie, à la restauration des pâturages et à des mesures de contrôle de l’érosion dans 7 districts de la Province de l’Est du Rwanda, à savoir : Bugesera, Kayonza, Kirehe, Gatsibo, Ngoma, Nyagatare et Rwamagana. Il contribuera en particulier à la réhabilitation et à la gestion durable d’environ 6.545 ha de forêts dégradées de petites exploitations selon l’approche PFMU (unités de gestion de forêts privées). 

« Enabel est ravie de s’associer à l’UICN et au gouvernement rwandais dans le cadre de ce partenariat avec le Fonds vert pour le climat », déclare Jean Van Wetter, Directeur général d’Enabel. « Nous sommes persuadé·es que ce projet à fort potentiel contribuera à transformer la Province de l’Est du Rwanda en favorisant la restauration des forêts et des paysages. Les défis mondiaux exigent tant des solutions locales et adaptées que des approches multibailleurs et intégrées. Nous nous engageons fermement à mener à bien ce projet et à contribuer aux efforts rwandais de lutte contre le changement climatique, de promotion de la gestion durable des ressources et d’amélioration des moyens de subsistance et de la résilience de sa population. »

La mise en œuvre de cet investissement de six ans sera confiée conjointement à l’IUCN, en collaboration avec le gouvernement rwandais à travers la Rwanda Forestry Authority (RFA), et à Enabel, en leur qualité d’entités d’exécution. Parmi les autres partenaires impliqués dans la mise en œuvre du projet figurent le Centre international de recherche en agroforesterie (ICRAF), World Vision et Cordaid.

Le projet bénéficie d’une contribution du GCF à hauteur de 40 millions d'euros, ainsi que d’un montant additionnel de plus de 18 millions d'euros, mobilisé comme cofinancement du gouvernement rwandais et d’autres entités d’exécution du projet.

Lors du discours qu’elle a prononcé à l’occasion de la signature de la convention de financement, la Dre Jeanne d’Arc Mujawamariya, Ministre de l’Environnement de la République du Rwanda a déclaré : « Le Rwanda se félicite de l’approbation du projet TREPA par le Conseil d’administration du FVC. Le ministère de l’Environnement s’engage à mener à bien sa mise en œuvre de concert avec l’UICN en tant qu’entité accréditée, Enabel en tant qu’entité d’exécution et tous les partenaires de mise en œuvre. »

Le projet développera des marchés et des chaînes d’approvisionnement climato-résilients afin d’encourager les investissements forestiers publics et privés, d’accroître la capacité des communautés à renouveler et à gérer durablement les forêts et les ressources agroforestières, et d’aider les petites exploitations à opter pour une agriculture climato-résiliente. Il entend également promouvoir des technologies de cuisson améliorées, propres et efficaces auprès de plus de 100.000 ménages dans la Province de l’Est. 

« Nous sommes convaincu·es que le projet TREPA transformera grandement la Province de l’Est du Rwanda par le biais de l’adaptation et qu’il la rendra résiliente au changement climatique », a déclaré le Dr Uzziel Ndagijimana, Ministre rwandais des Finances et de la Planification économique.

Réaffirmant l’engagement de l’UICN à soutenir le travail du gouvernement rwandais et celui de ses partenaires, Luther Anukur, Directeur régional de l’UICN pour l’Afrique orientale et australe, a déclaré : « Du fait de l’impact continu du changement climatique, l’Afrique est confrontée à des sécheresses et des inondations plus fréquentes. Le nouveau projet TREPA vise à contribuer à l’amélioration de l’adaptation du Rwanda au changement climatique à travers une approche holistique impliquant les communautés vivant dans les paysages dégradés de l’est du Rwanda. En partenariat avec le gouvernement rwandais, l’UICN s’engage à collaborer avec divers partenaires du secteur privé et ONG afin d’induire un changement systémique. »

 

 

Enabel s'engage fermement à contribuer aux efforts rwandais de lutte contre le changement climatique, de promotion de la gestion durable des ressources et d’amélioration des moyens de subsistance et de la résilience de sa population
Jean Van Wetter
Jean Van Wetter
Directeur général d’Enabel