08 aoû 2022 13:28

La Régie des Bâtiments réalise une étude de restauration de la statue de l’éléphant à l’AfricaMuseum

Le 4 août 2022, la Régie des Bâtiments, le gestionnaire immobilier de l’État fédéral, a entamé l’étude de restauration de la « statue d’un éléphant africain » qui se dresse face à l’AfricaMuseum à Tervuren (Chaussée de Louvain, 13). La restauration de la statue est prévue à partir de la mi-2023.

La sculpture en béton armé est l’œuvre d’Albéric Collin (1886-1962). Elle a été réalisée à l’occasion de l’Exposition universelle de 1935 qui avait lieu à Bruxelles. En 1938, elle a été transférée au musée de Tervuren et posée sur un socle en grès ferrugineux. 

L’étude de restauration comprend notamment une recherche en histoire de l’art, une analyse des dégradations et une étude de la structure métallique, des ancrages, de la couche de finition et des joints. 

À partir de la mi-août 2022, des échafaudages et une clôture de chantier seront installés autour de la statue.

L’étude préliminaire durera environ 4 mois et aboutira à une proposition d’approche concrète pour la restauration. Sur cette base, un dossier d’adjudication sera établi pour les travaux de restauration en eux-mêmes, lesquels débuteraient à la mi-2023. 

Étant donné que la statue est un monument classé, tant l’étude préliminaire que la restauration elle-même seront conduites en étroite concertation avec l’agence « Onroerend Erfgoed ». 

Fiche technique

  • Maître de l’ouvrage : Régie des Bâtiments
  • Bureau d’études : Lapis Arte
  • Coût de l’étude : 17 000 euros, T.V.A. comprise
  • Durée de l’étude : 4 mois environ
  • Début de la restauration de la statue : mi-2023