COVID-19 :

Suivez en direct les conférences de presse relatives à l’évolution du coronavirus en Belgique sur la page news.belgium.be/corona.
Elles sont également interprétées en langue des signes. Vous y retrouverez en outre les conférences de presse des jours précédents.

01 fév 2008 16:44

Conseil des ministres du 1er février 2008

Le Conseil des ministres s'est réuni au 16 rue de la Loi, le vendredi 1er février 2008, sous la présidence du Premier ministre Guy Verhofstadt.

Le Conseil des ministres s'est réuni au 16 rue de la Loi, le vendredi 1er février 2008, sous la présidence du Premier ministre Guy Verhofstadt.

Le Premier ministre Guy Verhofstadt a attiré l'attention sur le plan national de sécurité pour 2008-2011, que le Conseil des ministres a approuvé aujourd'hui. Le ministre de l'Intérieur Patrick Dewael et le ministre de la Justice Jo Vandeurzen ont ensuite présenté le plan en détail. Il s'agit du deuxième plan de sécurité depuis la réforme des polices en décembre 1998.

Le Premier ministre a poursuivi avec la présentation du plan national d'allocation 2008-2012, reprenant les droits d'émission pour les entreprises qui tombent sous l'application de la directive en matière d'émissions. Ce plan doit être soumis à la Commission européenne. Celle-ci avait décidé que la Belgique pouvait distribuer pour 4,8 millions de droits d'émission en moins. La part de la Région wallonne et de la Région flamande est maintenant identique : elles réduiront chacune 2,4 millions de tonnes CO2 supplémentaires. Arcelor Mittal va relancer le haut-fourneau n° 6 et a besoin pour cela de 4 millions de droits d'émission. 1,4 millions de ces droits seront achetés par la société elle-même tandis que la Région wallonne se chargera du reste. Une nouvelle règle est instaurée : les centrales électriques fonctionnant au gaz, au charbon ou au mazout ne recevront plus de droits d'émission gratuits. Elles devront désormais les acheter. L'allocation de droits d'émission aux entreprises est adaptée en fonction de leurs besoins. Au niveau des autorités fédérales, la perception de 0,1 euro par droit d'émission est supprimée.

Enfin, le ministre de la Défense Pieter De Crem a présenté l'extension des actions de la Défense en Afghanistan. Pour plus d'informations, veuillez vous reporter au communiqué de presse ISAF.